Commission scolaire des Chênes - Février 2014 - page 1

VOL. 13 NO.2 • FÉVRIER 2014
Récemment, le député de Johnson à l’Assemblée natio-
nale, ministre du Développement durable, de l’Environ-
nement, de la Faune et des Parcs, et ministre responsable
des régions du Centre-du-Québec et de la Mauricie,
Yves-François Blanchet, présentait la toute première édi-
tion du « 5 à 7 Reconnaissance du député de Johnson ».
Par ce geste, le ministre Blanchet souhaitait reconnaître,
publiquement, des gens dont la contribution à la vie
collective aura été exceptionnelle. «
Ce sont à la fois des
gens bien ordinaires que nous côtoyons chaque jour, mais
des gens exceptionnels par leur engagement qui nous ren-
dent tous meilleurs tant par leurs actions que par leur exem-
ple
», de dire M. Blanchet.
En guise d’hommage, le ministre a remis à chacune de ces
personnes la Médaille de l’Assemblée nationale. Parmi
les récipiendaires, deux sont issus du milieu de l’éducation
et, particulièrement de la Commission scolaire des Chênes,
en l’occurrence : M
me
Jeanne-Mance Paul, actuelle prési-
dente de la commission scolaire, et M. Pablo Desfossés,
enseignant à l’école secondaire Jean-Raimbault, initia-
teur et responsable du Groupe d’aide pour la recherche
et l’aménagement de la faune (GARAF).
Jeanne-Mance Paul
Au dire du ministre Blanchet, la désignation de
M
me
Jeanne-Mance Paul à titre de récipiendaire de la
Médaille de l’Assemblée nationale était incontournable,
ne serait-ce que pour son apport exceptionnel dans le
domaine de l’éducation.
Son cursus universitaire en enseignement et à la maî-
trise en Sciences humaines des religions, joint à une
formation complémentaire en Histoire de l’Art à
l’Université de Montréal et au Musée des Beaux-Arts
de Montréal lui ont conféré l’expertise, l’humanisme, la
sensibilité et le raffinement qu’on lui connaît. Monsieur
Blanchet a notamment vanté, chez M
me
Paul, sa capa-
cité d’adaptation à toutes les situations, son attitude
« zen » et son ouverture d’esprit peu commune.
Le ministre a par ailleurs rappelé que M
me
Paul a pra-
tiqué la profession de « maîtresse d’école » durant 26
ans et directrice durant 35 ans aux niveaux primaire et
secondaire, en chevauchant les deux durant quelques
années jusqu’en 2000, année à laquelle elle croyait
prendre une retraite bien méritée.
«
Elle a plutôt fait le choix de continuer à s’engager, plus acti-
vement à titre de membre bénévole au conseil d’administra-
tion du Cégep de Drummondville et au conseil des commis-
saires de la Commission scolaire des Chênes. Elle a d’ailleurs
réussi l’exploit d’occuper durant deux ans la présidence des
deux organismes simultanément,
» d’ajouter M. Blanchet.
Ce faisant, elle a démontré ses capacités d’accueil,
d’écoute, d’empathie et de respect envers les individus,
quels qu’ils soient. Elle sait reconnaître le mérite de
chacun, aime travailler en collégialité et demeure très
humble devant les honneurs, en les partageant.
«
Madame Paul, les gens de Drummondville et du comté de
Johnson sont privilégiés de compter parmi eux une ambassa-
drice en éducation de votre calibre, une femme de cœur et
de tête telle que vous. Merci pour votre générosité et pour
le bel exemple donné à ceux et celles qui nous succéderont,
les jeunes que vous aimez tant,
» a conclu M. Blanchet.
Pablo Desfossés
Dans sa présentation de Pablo Desfossés, le Ministre a
souligné que de tous les projets en environnement et en
développement durable de la région, sa réputation en
tant qu’expert en la matière n’est plus à faire. Et le plus
beau est que ses actions ont des effets directs sur la
réussite éducative des jeunes à qui il enseigne à l’école
Jean-Raimbault, depuis une quinzaine d’années.
«
Ses élèves se sentent impliqués concrètement dans la
préservation de leur coin de pays et en ont une meilleure
connaissance faunique et environnementale
», fait valoir
M. Blanchet.
Ce dernier a rappelé que le programme GARAF s’étend
aujourd’hui à d’autres commissions scolaires sous le
vocable d’Opération PAJE (Partenariat action jeunesse
en environnement). Incidemment, le GARAF et Opéra-
tion PAJE ont été reconnus à de nombreuses occasions,
notamment lors de la remise des Prix Phénix de l’Envi-
ronnement en 2006, 2012 et 2013, pour ne nommer
que ces mentions.
«
Les nombreuses récompenses reçues ne font que
confirmer l’importance des interventions effectuées et
des objectifs visés par M. Desfossés et son équipe,
» de
renchérir M. Blanchet.
La Commission scolaire des Chênes s’enorgueillit de la
présence, dans ses rangs, de ces deux acteurs d’enver-
gure dans le monde de l’éducation publique. Elle se
réjouit du témoignage de reconnaissance dont ils ont
fait l’objet.
Des hommages qui rejaillissent
sur la Commission scolaire des Chênes
Jeanne-Mance Paul et Pablo Desfossés,
récipiendaires de la Médaille
de l’Assemblée nationale
1 2,3,4,5,6,7,8
Powered by FlippingBook