Commission scolaire des Chênes - Février 2015 - page 1

VOL. 14 NO.2 • JANVIER 2015
La Commission scolaire des Chênes vit un moment-
phare de son histoire, ainsi que celle de son Centre
de formation professionnelle Paul-Rousseau (CFPPR),
avec l’inauguration du Centre de véhicules lourds. Rap-
pelons que l’édifice, situé au 220, boulevard Industriel
à Saint-Germain-de-Grantham, a accueilli, l’automne
dernier, sa première cohorte d’élèves. Ce projet, éva-
lué à plus de 9 millions de dollars, est le fruit d’une
démarche qui s’est étalée sur plus de 11 ans et qui vient
confirmer, une fois de plus, le rôle important que joue
la Commission scolaire des Chênes dans le développe-
ment économique de la région.
Dès 2002…
Œuvrant déjà à titre de commissaire lors des premiers
balbutiements de ce qui allait devenir un projet d’enver-
gure, le président de la Commission scolaire des Chê-
nes, M. Jean-François Houle, n’a pas caché sa fierté
devant tout le chemin parcouru.
«
Il faut savoir que dès 2002, des entreprises de la région nous
demandaient déjà de considérer la possibilité de développer de
la formation pour un programme de mécanique de véhicules
lourds. Au fil des ans, le projet s’est développé à un point tel
qu’en février 2013, M. Gilles Viel, enseignant en mécanique
automobile, était libéré de ses fonctions, afin d’assurer le dé-
marrage de ce programme,
» rappelle M. Houle.
Bien que la première demande adressée au ministère de
l’Éducation, du Loisir et du Sport (MELS), afin d’obtenir
ledit programme, ait fait l’objet d’un refus en 2004, les
intervenants du milieu ont refusé de baisser les bras.
De nombreuses démarches ont suivi, au fil du temps,
notamment :
• 2004 : Rencontre avec les entreprises pour l’Attesta-
tion d’études professionnelles pour le programme de
Mécanique de remorques
• 2005 : Début de la cohorte de Mécanique de remor-
ques (programme de 780 heures), avec la participa-
tion financière d’Emploi-Québec et de la Table régio-
nale de l’éducation du Centre-du-Québec
• 2006 : Bonification des heures du programme de
Mécanique de remorque, qui passent à 1 300
• 2012 : Offre du programme de Conduite de machine-
rie lourde en voirie forestière, en collaboration avec
la Commission scolaire de l’Énergie et choix priori-
taire dans la mesure « adéquation formation-emploi
» de la région Centre-du-Québec.
«
En décembre 2012, forte de ces réalisations, la Commis-
sion scolaire des Chênes a transmis au MELS une nouvelle
demande d’autorisation, pour l’obtention du programme de
DEP en Mécanique de véhicules lourds routiers. Elle a alors
bénéficié d’un appui important des représentants politiques
de la région dans ses démarches. Comme dirait l’autre : le
reste fait partie de l’histoire. En juin 2013, nous recevions
l’aval du MELS pour mettre le projet sur les rails et, éventuel-
lement, lui donner pignon sur rue au 220, boulevard Indus-
triel, à Saint-Germain
», précise le président.
Ce projet a bénéficié d’un appui financier important du
MELS et des entreprises, soit: 7 315 595 $ pour l’agran-
dissement et l’aménagement du bâtiment et 1 025 321 $
pour l’acquisition des équipements. À ce jour, souli-
gnons que les entreprises en transport ont contribué
aux activités du centre par des dons en véhicules et
équipements totalisant plus de 300 000 $.
La superficie totale du terrain du CFPPR-Centre de véhicu-
les lourds est de 17 168,1 mètres carrés (ou 184 801.93
pieds carrés).
Concertation
Le président s’enorgueillit de la concertation qui a mené
à la concrétisation du projet. «
Les artisans de la première
heure de notre Centre de véhicules lourds sont allés à la ren-
contre des entreprises du secteur du transport. Celles-ci ont
été partie prenante de leurs démarches, jusqu’à l’accueil d’une
première cohorte du DEP en véhicules lourds. Nous avons une
nouvelle preuve que l’union des forces vives du milieu est ga-
rante de grandes réussites
», se réjouit M. Houle.
Inauguration des locaux du 220, boulevard Industriel, à Saint-Germain
Le CFPPR – Centre de véhicules lourds :
un acteur incontournable de l’industrie du transport
De gauche à droite, M. Pierre-Luc Daigle, représentant du ministre Laurent Lessard, ministre responsable de la région du
Centre-du-Québec, M
me
Christiane Desbiens, directrice générale de la Commission scolaire des Chênes, M. Jean-François
Houle, président de la Commission scolaire des Chênes, M. Marc Morin, directeur du CFP Paul-Rousseau, M. André
Lamontagne, député de Johnson à l’Assemblée nationale, ainsi que Mme Chantal Proteau, présidente du Conseil d’établis-
sement du CFPPR.
Suite en page 2
1 2,3,4,5,6,7,8,9,10,11,...12
Powered by FlippingBook